jeudi 28 février 2008

Z'invité 3 Par Adèle

Jeudi soir, 22h30. Lyon vient de se faire écraser par une équipe dont tout le bar essaye d’oublier le nom. D’ailleurs, il n’y a plus aucun client. .On trouve encore quelques colliers des îles, style tahitien sur le bar, en mémoire à Carlos, mais pourtant la salle résonne de notes style bossa nova depuis mercredi dernier.
- Bon, Ok Henri Salvador est décédé, mais là, « une chanson douce » depuis 3 heures, ça me barbe un peu. Dis-je.
- T’as aucun esprit des valeurs mon gars, faut respecter son travail d’artiste! T’es même pas fichu de remplir tes fiches d’impôt seul et tu critiques les Grands Noms ! crie Roger de derrière le bar
Lucien, son Ipod dernier cri sur les oreilles, chantonnent du Mondoteck en gesticulant les mains, c’est une musique de D’jeunes il paraît. Mais je ne vois toujours pas en quoi, ce bruit, ce truc, c’est de la musique.
- Hey Lucien, tu pourrais nous écouter un peu et puis tu nous barbes avec ton truc là qui fait bruit ! D’écouter de la musique comme ça, ça ne te rend pas plus jeune ! ai-je crié sur ses oreilles, espérant que cela dépasserait les 200 décibels qui sortaient de ses écouteurs.
- Lucien, pour surpasser le son de sa musique : Heiiiiiiin ???!
- Je disais : CA NE TE REND PAS PLUS JEUNE !!!
C’est alors que nous avons commencé, malgré nos trois bonnes bières dans le nez à nous poser une question existentielle entre gars de notre âge : Qui parait le plus jeune des trois ?!
Tout d’abord Lucien revendique qu’il a le plus de cheveux, les dents plus blanches mais aussi le plus de muscle, et ça, ça plais aux minettes, mais pas celle de Macumba, ici, de toute façon, à part Jocelyne, en salle, on voit aucune femme, d’ailleurs, je ne sais même pas s’il y a des toilettes pour femmes ici. Et puis le Lucien, il arrive jamais à en garder une seule. Roger lui, avec sa bedaine qui l’empêche d’approcher son bar à moins de 20 centimètres, il a pas beaucoup d’argument. Il revendique ses expériences amoureuses, dont je suspecte que la moitié soit inventée. J’suis persuadé qu’avec la petite brune, Melissa, en 4ème, il s’est rien passé dans les toilettes. Il dit en plus qu’avec son maillot de l’équipe Lyon, il fait carrément jeune ! Moi, bien sur, je les dépasse tous, mon charisme, mon franc parler. De plus, je suis aussi le plus beau des trois, mais ça je ne leur dis pas, je ne voudrais pas les vexer. Et puis ça commence même à crier, l’alcool ne faisant que décupler leur envie de gagner ce combat de jouvence ! « Non mais tu t’es vu, je travaille dans ce bar, et pourtant j’ai l’impression que tu y es plus souvent que moi », « T’es même plus fichu de porter des caisses de bouteille, je t’ai vu l’autre jour », « et t’étais pas fichu de m’aider ? ». Je les laisse parler, je sais que je gagnerai, c’est leur petite finale à eux, pour savoir qui est le deuxième et qui est le troisième. A 23heure, on entend le « gling-gling » de la porte _ Il faut vraiment que je lui dise que l’effet Vache de Savoie, ça ne le fait pas quand on rentre _. Entre alors un homme, dans nos âges, le cheveu blond, même pas teinté je suis sûr, il observe la salle, un sourire d’une blancheur éclatante m’éblouit. J’aperçois sa musculature à travers son T-shirt. Je comprend alors que Je viens de me faire battre en finale, sans temps additionnel, sans tir au but, je me suis fais écrasé à plate couture là. Je vais me préparer au match retour : Lucien, file moi ton truc de Tektonick !

2 commentaires:

BBK a dit…

Mais c'est qu'elle est douée, la Miss. On en fera peut-être quelque chose si les petits cochons et les manifs estudiantines ne la mangent pas !

Gondolfo a dit…

euh...on peut fumer dans le bar ? :)