mardi 28 octobre 2008

Circuit indoor. Par Francis



-« Et bien vas-y ! Maintenant que tu t’es engagé, faut y aller ! »
Je suis face à l’entrée du troquet. La porte est grande ouverte, seule la tête de la patronne dépasse sur le côté. Elle se marre la Mère Ragot.
-« C’est bien les jeunes ça, grandes gueules mais quand faut passer à l’acte, il n’y a plus personne ! Allez vas-y ! »
Assis sur ma moto qui rugit à chaque mouvement de mon poignet, j’hésite : et si je me vautre entre les tables ? Le carrelage, la sciure, la flotte, les mégots, tout est là pour me faire déraper.
Oui tout à l’heure, entre deux Kro, j’ai lancé à la Mère Ragot que son café, je le traversais avec ma bécane. La Patronne, faut pas lui en raconter : tu te vantes, tu prouves.
Les potes sont autour de moi, hilares, et me poussent au cul pour que je me décide.
J’avance. Doucement d’abord. Ma MV350 n’est pas lourde et plutôt fine. Le seul problème pour se faufiler entre les tables, ce sont les « bracelets » qui me servent de guidon. Pas facile à manœuvrer l’Italienne à basse vitesse.
Je passe la marche de l’entrée et je roule en direction de la porte de derrière. Les potes me suivent en gueulant. Les salauds, ils ont laissé un vrai bordel avec les tables et les chaises.
A chaque coups d’accélérateur, le bi-cylindres fait vibrer les verres. Quelques clients qui sont restés à leur tables n’en reviennent pas. Oups ! Ma bécane vient de chasser du cul, mollo, mollo. Quelques coups de bottes pour ouvrir le chemin, je bouscule une table ce qui oblige certains à récupérer leur canette à la volée.
J’approche de la porte de derrière, celle qui mène aux chiottes. S’il y en a un qui sort à ce moment là, il ne va pas être déçu.
C’est bon ça passe, je débouche dans la petite cour, puis dans la ruelle attenante au troquet.
Un coup de gaz pour la remonter (en sens interdit, bravo) et je me retrouve sur la terrasse où la Mère Ragot m’attend, écroulée de rire sur une chaise. Les copains m’accueillent en m’aspergeant de bière.
-« Ca va les gars, j’ai pas gagné le Bol d’Or quand même ! »
Ah tiens, la patronne rigole moins subitement. Un collègue engage déjà sa Ducati dans le rade, et d’autres démarrent leurs bécanes…
L’indice de CO2 va monter en flèche chez la Mère Ragot.

4 commentaires:

Papa de Lili a dit…

Bravo Francis! Pour un coup d'essai c'est un sacré circuit qui se crée...
Va falloir demander une subvention à la Roselyne Bachelot pour aider à la création d'un terrain de jeu moto! Et Martin qui peut comme ça écluser en jouant au sportif!
Amitiés.

runescape money a dit…

can u leave ur phone number to me???

视频斗地主 a dit…

Very rich and interesting articles, good BLOG!

jacker a dit…

Although from different places, but this perception is consistent, which is relatively rare point!
nike dunk